Entrer en littérature, c’est expérimenter une forme du sacré, c’est accepter de se soumettre à un ensemble d’obsessions et de rituels, d’abus et d’ascèses qui visent à appeler, à travers les mots, l’esprit dans la matière.

Inciser l’écorce du réel, guetter les frontières de l’esprit, orchestrer la friction entre réel et imaginaire. Ecrire est une transe parfois, une prière souvent.

–  Biographie  –

Naissance dans une communauté millénariste. Distinction précoce entre le profane et le sacré.

Entrée en Sorbonne : redécouverte d’une langue entièrement minée par la croyance.

Exploration de la Cabale et de l’histoire des religions.

Séjour anthropologique au Kazakhstan en plein chaos post soviétique. Immersion dans la déconstruction d’un système de pensée.

Analyse Jungienne. Expérimentation de quelques limites.

Séjours à l’étranger et pérégrinations intérieures, entre chutes et émerveillements.

Exercice de différents métiers liés à l’écriture : reportages, traductions-adaptations, conception rédaction multimédia.

Scénarisation radiophonique (Vies de saints). Publication d’une fiction documentaire sur le mythe et le sacré suivie de deux romans et d’une enquête poétique.

Bourse de création du Centre National du Livre en 2013. Sélection Prix des lecteurs en 2015 pour Les papillons rêvent-ils d’éternité ?

 

 

–  Bibliographie  –

Les papillons rêvent-ils d’éternité ?

Editions Livre de poche – 2015

Les papillons rêvent-ils d’éternité ?

Editions Michel Lafon – 2014

Petite anthropologie du pied

Editions Séguier – 2010

Nous n’irons pas à Hollywood

Editions Séguier – 2006

Le rire de l’esclave

Editions Séguier – 2004

Sacrés animaux

Editions Seuil Jeunesse – 2001

– Chroniques –

Des textes courts, publiés ici ou là, online ou offline, souvenirs de voyages, chroniques anthropologiques et autres échos de la survie ordinaire.

Borderline

Chaque fois que j’emprunte l’autoroute, je crains de perdre l’esprit.
À grande vitesse et à la moindre inattention, les lignes droites se briseront. Lire la suite…

L’été indien

D’habitude, en cette saison, on est déjà entrés en guerre. Les araignées viennent chercher de la chaleur dans la maison. Elles ne sont toujours pas venues nous envahir. Lire la suite…

Le regard des autres

Il fait froid et humide. On peut donc rentrer les épaules sans avoir l’air de se cacher. On s’observe en toute discrétion.  Une vingtaine de personnes attendent. Lire la suite…

Des mystères

Nous sommes dans un village en bordure de désert, en Espagne. La ville est austère, un peu rude, comme souvent les villes jouxtant le monde sauvage. Lire la suite…

Comment allez-vous ?

Je cherche toujours la photo, la photo emblème, la photo posée, la photo encadrée. Chaque foyer exhibe au moins une de ces photos qui exigent le spectateur, le témoin. Lire la suite…

Un bal à Phnom Penh

1992. Le Cambodge. Je viens d’arriver à Phnom Penh dans un petit avion de 20 places. Je suis la seule occidentale (et la seule touriste). Les autres semblent être des Lire la suite…

Matière

Chaque fois que je range mes vêtements propres dans le placard, à ce moment précis où – lavés et séchés – ils me révèlent leur usure, j’éprouve de la satisfaction. Lire la suite…

Lumière

On la voit surgir avec soulagement en cas de coupure d’électricité, quand la tempête ou les aléas nous ont momentanément privés du soutien de la civilisation. Lire la suite…

Jour après jour

Quand j’étais plus jeune, le miroir ne me parlait pas. Il me laissait l’utiliser avec une certaine indifférence. Lire la suite…

–  Contact  –

contact@sandralabastie.com

5 + 11 =